La Foret

Le massif Gascon : Une foret cultivée

La Forêt des Landes de Gascogne, massif homogène de plus d'un million d'hectares de pin maritime bordé par l'Océan Atlantique, s'inscrit résolu- ment dans le processus d'Helsinki au titre des forêts cultivées, lesquelles résultent d'une interaction permanente entre l'Homme et la Nature.
Ainsi la forêt des Landes de Gascogne est-elle une création de l'homme à partir d'une essence autochtone, le pin maritime.


En effet, à la fin du XVIII eme siècle on y dénombre à peine 250 000 hectares boisés, en majorité situés sur les bords des cours d'eau. Le reste du territoire est occupé par de vastes étendues de sables et de marécages voués au pas- toralisme extensif.
La maîtrise progressive des techniques de drainage entr~înera le boi-
sement rapide des anciennes landes principalement au XIX eme siècle.

Le premier produit forestier, qui assura la continuité et le développement de la forêt des Landes à partir de la deuxième moitié du XIX eme siècle, fut la résine.
Durant un siècle, la récolte de la gemme a rythmé le temps et le travail forestier et façonné le paysage.

Face au déclin de cette activité, la sylviculture s'est orientée vers la production de bois, qui est aujourd'hui son objectif principal. Les propriétaires sylviculteurs, les industriels du bois ont su s'adapter à ce nouveau défi.

La forêt cultivée des Landes est le support d'un secteur économique dynamique, qui dégage actuellement un chiffre d'affaires équivalent à celui des vins de Bordeaux et génère environ 30000 emplois sur l'ensemble de la région.

Elle joue aussi un rôle clé dans l'aménagement du territoire rural et constitue un cadre privilégié pour l'accueil d'activités touristiques multiples.